Ras­sem­ble­ment natio­nal pour la Paix, samedi 2 avril 2022 à 13h30 à Berne

###USER_anrede_newsletter_fr###,

Depuis plus d'un mois, la guerre fait rage en Ukraine. Dans le monde entier, et en Suisse éga­le­ment, les gens sont attris­tés et pro­fon­dé­ment affec­tés par la vio­lence de l’opération et par la détresse de la popu­la­tion. Une large alliance inter­par­tis orga­nise le 2 avril à Berne une mani­fes­ta­tion natio­nale pour la Paix, à laquelle cha­cun et cha­cune est cor­dia­le­ment invité.e.

Le PEV, les Femmes PEV et les Jeunes PEV (*jpev) appellent éga­le­ment à y par­ti­ci­per. Ensemble, nous nous enga­geons pour la Paix !

Les reven­di­ca­tions cen­trales de cette mani­fes­ta­tion pour la Paix sont les sui­vantes :

  1. La Paix main­te­nant : La Suisse doit s'engager acti­ve­ment et dès main­te­nant pour un cessez-le-feu immé­diat et pour le retrait com­plet des troupes russes d’Ukraine. Elle doit aussi exi­ger une enquête inter­na­tio­nale sur les crimes de guerre et les vio­la­tions des droits de l'homme qui y ont été com­mis.
  2. De l’aide pour les per­sonnes tou­chées : La Suisse doit mettre en place un sou­tien huma­ni­taire effi­cace pour les vic­times de la guerre, sur place et dans les pays voi­sins, ainsi qu’un accueil géné­reux et non dis­cri­mi­na­toire en Suisse des réfu­giés pro­ve­nant des pays tou­chés par la guerre en Ukraine. Les femmes ont besoin d'un sou­tien sup­plé­men­taire, car la guerre et les dépla­ce­ments de popu­la­tion qui l'accompagnent aug­mentent for­te­ment le risque de vio­lence à carac­tère sexuel.
  3. Pas d’argent pour les fidèles de V. Pou­tine : Des sanc­tions sévères doivent être mises en place contre le régime de V. Pou­tine, dont une réduc­tion rapide et dras­tique de la dépen­dance de la Suisse vis-à-vis du pétrole et du gaz russes. 
  4. La pro­mo­tion de la Paix, aussi dans le futur : Des inter­ven­tions huma­ni­taires et une poli­tique de Paix très active doivent être pro­mues dans le cadre de l'OSCE et de la Charte des Nations-Unies.

Mani­fes­ta­tion natio­nale (auto­ri­sée) pour la Paix le samedi 2 avril 2022

Ras­sem­ble­ment à 13h30 sur la Schüt­zen­matte à Berne (près de la Gare cen­trale),

suivi d’un cor­tège et d’un regrou­pe­ment final avec dis­cours et musique.

Lors de ce ras­sem­ble­ment final sur la Place Fédé­rale, les ora­teurs sui­vants pren­dront la parole :

  • Ole­sia Briaz­gu­nova, Repré­sen­tante de la Confé­dé­ra­tion des Syn­di­cats libres d’Ukraine (Inter­ven­tion en direct et en anglais) 
  • Alexan­dra Karle, Direc­trice d’Amnesty Suisse
  • Hanna Per­ekhoda, Repré­sen­tante des comi­tés de sou­tien au peuple ukrai­nien dans les Can­tons de Vaud et de Genève
  • Rita Famos, Pré­si­dente de l’Église réformée-évangélique de Suisse qui s’exprimera au nom des églises et confes­sions repré­sen­tées dans le Conseil suisse des Reli­gions
  • Une délé­ga­tion de l’opposition démo­cra­tique russe.

Point de ren­contre du PEV

Tous ceux qui sou­haitent par­ti­ci­per à la mani­fes­ta­tion, ensemble avec d'autres membres et amis du PEV, se ras­sem­ble­ront à 13h20 devant l'entrée de la dis­co­thèque « Kapi­tel Boll­werk », Boll­werk 41, 3011 Berne.

Conseils

Nous pré­voyons des tem­pé­ra­tures froides et des chutes de neige pour samedi. Il est donc très impor­tant de por­ter des vête­ments chauds et d'emporter suf­fi­sam­ment de bois­son.

Des affiches faites « mai­son » peuvent témoi­gner de nos reven­di­ca­tions vis-à-vis de l'extérieur. Des affiches per­son­na­li­sées, ban­nières, slo­gans sur des pan­neaux en car­ton, etc. sont expli­ci­te­ment sou­hai­tés.

Merci de vous enga­ger ensemble pour la Paix !

Cor­diales salu­ta­tions,

Roman Rutz
Secré­taire géné­ral du PEV Suisse