La Suisse doit exiger le respect de la liberté de croyance

Aujourd'hui mer­credi a lieu une mani­fes­ta­tion de soli­da­rité pour les chré­tiens per­sé­cu­tés dans le monde entier. Cet­ter mani­fes­ta­tion est orga­ni­sée à Berne par le CSI Suisse. A cette occa­sion Wal­ter Donzé, Conseiller natio­nal (PEV, BE), demande au Conseil fédé­ral a) qu'il pro­nonce des sanc­tions éco­no­miques à l'encontre des Etats qui violent sys­té­ma­tique­ment la liberté de croyance, b) qu'il accueille chaque année un cer­tain contin­gent de refu­giés reli­gieux qui ne doivent pas se sou­mettre au pro­cédé habi­tuel et c) qu'au sein du Conseil des droits de l'homme de l'ONU il s'engage à ce que les Etats concer­nés seront condam­nés pour la per­sé­cu­tion des per­sonnes à cause de leur foi chré­tienne.

Aujourd'hui mer­credi a lieu à Berne la mani­fes­ta­tion de soli­da­rité orga­ni­sée par CSI Suisse pour sou­te­nir les chré­tiens per­sé­cu­tés. Dans le monde entier on estime à 200 mil­lions les per­sonnes qui sont dis­cri­mi­nées, per­sé­cu­tées, voire mena­cées de mort à cause de leur foi chré­tienne. Ceci mal­gré la Charte des Nations-Unies qui garan­tie la liberté de croyance. Cela fait des chré­tiens le groupe le plus concerné par la per­sé­cu­tion reli­gieuse.

 

Hei­ner Stu­der, pré­sident du PEV, sou­tient entiè­re­ment l'objectif de la mani­fes­ta­tion, à savoir que le Conseil fédé­ral et le par­le­ment prennent fait et cause de manière plus enga­gée pour la liberté de croyance et abordent ce sujet lors de ren­contres avec leurs homo­logues étran­gers. Les musul­mans vivant en Suisse sont éga­le­ment appe­lés à s'engager à ce que leurs pays d'origine res­pectent la liberté de croyance.

 

A l'occasion de la mani­fes­ta­tion Wal­ter Donzé (Conseiller natio­nal PEV, BE) a adressé une inter­pel­la­tion au Conseil fédé­ral et demande des réponses aux ques­tions sui­vantes notam­ment:

  • Depuis le juge­ment de la Com­mis­sion suisse de recours en matière d'asile en 2006 la per­sé­cu­tion non-étatique consti­tue éga­le­ment une rai­son pour accor­der l'asile à un requé­rant. Com­bien de demandes d'asile ont été dépo­sées depuis lors avec comme moti­va­tion une per­sé­cu­tion non-étatique? Com­bien de ces demandes ont été approu­vées?
  • Com­bien de requé­rants d'asile ont indiqué la per­sé­cu­tion reli­gieuse, éta­tique ou non-étatique, comme rai­son de leur fuite? Com­bien d'eux à cause de leur foi chré­tienne? Com­bien d'eux à cause de leur conver­sion à la foi chré­tienne?
  • Dans le contexte de la pro­blé­ma­tique des chré­tiens per­sé­cu­tés le Conseil fédé­ral évoque sa poli­tique des droits de l'homme inté­grale. Il est prié de men­tion­ner des exemples concrets qui démontrent qu'il a abordé le sujet des chré­tiens per­sé­cu­tés lors de ren­contres bila­té­rales ou mul­ti­la­té­rales.
  • Quels sont les moyens de pres­sion dont dis­posent le Conseil fédé­ral et le par­le­ment afin d'imposer aux Etats-tiers des exi­gences pour une pro­tec­tion ren­for­cée de mino­ri­tés per­sé­cu­tées et tout par­ti­cu­liè­re­ment des chré­tiens per­sé­cu­tés?
  • Le Conseil fédé­ral est-il prêt à prendre en consi­dé­ra­tion un boy­cott des rela­tions éco­no­miques et d'autres sanc­tions éco­no­miques à l'encontre d'un Etat qui viole de manière fla­grante la liberté de croyance?
  • Le Conseil fédé­ral s'engage-t-il à accep­ter, en dehors des pro­cé­dés habi­tuels de la loi sur chaque année un cer­tain contin­gent de per­sonnes per­sé­cu­tées pour des rai­sons reli­gieuses, par­ti­cu­liè­re­ment des chré­tiens per­sé­cu­tés?
  • Dans quelle mesure le repré­sen­tant suisse à l'ONU s'engage-t-il au sein du Conseil des droits de l'homme pour une condam­na­tion des Etat qui per­sé­cutent des chré­tiens à cause de leur foi?

La pro­tec­tion des chré­tiens per­sé­cu­tés est depuis long­temps une pré­oc­cu­pa­tion du PEV Suisse. Il s'engage pour eux et attire l'attention sur leur sort. Dans ce contexte rap­pe­lons les inter­ven­tions sui­vantes faites par les dépu­tés du PEV :

  • Ques­tion 90.5305 Zwy­gart: Per­sé­cu­tions de chré­tiens en Turquie et accueil des deman­deurs d'asile
  • Ques­tion 93.1099 Zwy­gart: Limi­ta­tion des droits des Armé­niens en Turquie
  • Ques­tion 94.5128 Sie­ber: Guerre civile au Sou­dan
  • Inter­pel­la­tion 00.3115 Stu­der: Per­sé­cu­tions de chré­tiens dans le monde
  • Ques­tion 06.1016 Stu­der: Chré­tien menacé de peine de mort en Afgha­nis­tan
  • Ques­tion 07.1076 Stu­der: Per­sé­cu­tion des chré­tiens en Irak

En avril 2008 le PEV a adressé une lettre ouverte au Secré­taire géné­ral de l'OCI et a demandé à ce que les Etats-membres s'engagent pour le res­pect de la liberté de croyance. Ceci sur fond de sa cri­tique de l'initiative contre la construc­tion de mina­rets en Suisse. Le PEV Suisse est décon­certé par le fait que l'OCI demande de la Suisse le res­pect d'une liberté fon­da­men­tale que ses Etats-membres refusent à leur tour. Une copie de la lettre a aussi été envoyée au DFAE. Aucune réponse ne nous est par­ve­nue à l'heure ac-tuelle.

 

Berne, le 28 mai 2008/nh/sh