2 sièges pour le Parti Evangélique: à Berne et Zurich

Le PEV main­tient les sièges de Maja Ingold dans le can­ton de Zurich et de Marianne Streiff dans le can­ton de Berne. Dans le contexte actuel, ceci est un résul­tat réa­liste. Le PEV remer­cie ses élec­teurs de la confiance qu’ils lui témoignent.

Le PEV main­tient ses deux sièges au Conseil natio­nal dans les can­tons de Berne et de Zurich. « Dans le contexte actuel, nous avons ainsi atteint un résul­tat réa­liste », dit Hei­ner Stu­der, pré­sident du PEV. « Nous avons atteint dans les deux can­tons un man­dat entier. Je remer­cie très cor­dia­le­ment nos élec­teurs pour leur confiance. » Dans le can­ton de Zürich, Maja Ingold est confir­mée dans son man­dat, et dans le can­ton de Berne la conseillère natio­nale Marianne Streiff-Feller est recon­duite. « Ceci est une confir­ma­tion du très bon tra­vail de Maja Ingold et de Marianne Streiff, deux poli­ti­ciennes expé­ri­men­tées et prag­ma­tiques qui conti­nue­ront à s’engager pour des valeurs chré­tiennes et une poli­tique humaine », se réjouit Hei­ner Stu­der, pré­sident du parti. « La part élec­to­rale de 2.0% cor­res­pond à 4 sièges que nous aurions atteint dans un sys­tem plus juste, p.ex. selon la double pro­por­tion­nelle», ajoute Hei­ner Stu­der.

 

Dans une pre­mière ana­lyse des résul­tats, le PEV prend note avec satis­fac­tion du fait que le cli­vage gauche-droite ne s’est pas accen­tué et que le centre a été conso­lidé. Dans les pro­chains jours le PEV s’occupera, sans se pré­ci­pi­ter, de la ques­tion de la créa­tion d’un groupe par­le­men­taire, en exa­mi­nant sans préju­gés les dif­fé­rentes options qui se pré­sentent et en menant les dis­cus­sions néces­saires. 

 

D’après les projec­tions actuelles (dimanche 23.10.11, 21h), le PEV main­tient aussi son résul­tat de 2007 dans les can­tons de Suisse Romande (autour de 1% des suf­frages à GE, VD, FR), mal­gré la concur­rence des nou­veaux par­tis du centre (PVL et PBD). 

 

Berne, le 23 octobre 2011/nh/cm